Voici des créations, débutées en juin 2015,
c’est un plaisir de poursuivre cette axe graphique : un mixe de gravure, d’acrylique, de posca et de résine.


Peinture "Mouvement Naïf" #1

Un style graphique personnellement nommé “mouvement naïf” . Née suite au besoin de revenir à la matière, à la création manuelle et non numérique. Mai 2015, le soleil est présent, une petite terrasse abritée, une dose de travail plus légère, de la couleur, puis du mouvement puis une envi de représentation simple à la manière d’un enfant. J’ai mis mon cerveau sur off.
Puis la création était très chouette, et j’ai remis cet exercice. Une série était née. Exposée au sein de ma colocation, beaucoup de retours et d’ondes positives en sont ressortis. C’est alors que j’ai eu envie de me tester à la création de motifs dans le but d’une production textile, coussin, petit porte-monnaie, c’est en cours.

Techniques utilisées pour les toiles :
Une première couche de peinture acrylique est jetée mixant plusieurs couleurs d’une façon énergique. Puis une fois sèche, j’applique une seconde couche sur laquelle je commence à gratter afin de faire ressortir la première couleur à certains endroits. La toile se construit au fur et à mesure. Je ne sais pas forcément ce que je souhaite représenter. Suite à cela je peux reprendre un pinceau plus fin et redonner du mouvement. La toile est constamment tournée : pas de haut ou de bas, ni de gauche ou de droite. Je laisse de nouveau sécher. Quand mon oeil se repose dessus, c’est une toute nouvelle histoire qui se produit. Je suis alors avec mes stylos-feutres ou mes poscas et je continue couche par couche, à accentuer du mouvement, ou à le dévier. Cela devient de plus en plus minutieux. Si une forme générale m’apparaît, je la renforce. En général j’y vois un animal assez naïf d’un regard enfantin. Je peux alors modifier les mouvements et les formes, les cacher ou les détruire pour faire ressortir l’image que je perçois. En général au bout de trois jours, je décide d’arrêter d’y toucher. J’y glisse ma signature, généralement cachée dans le dessin pour conclure avec moi-même le mot “Fin”.