Voici un projet qui me tient à coeur ! Il faut dire qu’il est assez conséquent et que toutes personnes motivées ou avec des retours sont les bienvenues. Mais quel est ce projet ? Une cartographie de nos visions sensibles de notre région, à travers les âges, les personnalités et les lieux !

Nous avons tous un regard différent qui lui-même peut changer selon notre humeur. Pourquoi ne pas retranscrire cela sous forme d’une cartographie visuelle via le dessin? Une technique accessible à tous, sans aucune barrière de langue ou d’âge.
Beaucoup de personnes pensent ne pas savoir dessiner, mais c’est notre second outil de communication après le regard et avant le langage oral ! Osons communiquer en expression spontanée sans contrainte. Osons comme un enfant de trois ans vous montrera son tas de lignes et dira “chat”. Bien sûr ce n’est pas une photo, et cela ne vous évoquera peut-être pas un chat mais c’est une réalité sensible, une vérité parmi tant d’autres.

Imaginez maintenant que sur un ensemble de dessins du même lieu, il y ait un changement significatif entre deux dates ou deux âges par exemple. Cela pourrait nous apprendre beaucoup plus qu’une photo, puisque humain, lieu, et temps ne font qu’un. Peut-être une modification des lieux, un changement climatique, un nouveau régime politique … Ou imaginez que vous souhaitez découvrir un lieu zen. Taper dans la barre de recherche sur le site “zen” et tous les dessins associés aux mots ressortiront. Il vous suffira alors de cliquer sur un des dessins et de voir dans quel lieu vous rendre !

Je pense que le projet a surtout pour vocation de permettre à tous de se poser dans un lieu, et de ressentir l’instant présent. De se connecter à soi. De lâcher prise, de proposer une vision et d’en accepter d’autres. Le dessin peut être un temps de méditation, puis de partage. A la manière d’un conteur, le dessin transmet une certaine poésie, un silence contemplatif.


Comment mettre en place ce projet ?

Avant d’étendre pourquoi pas le projet à la France ou au monde entier, le projet se focalise d’abord sur ma région du  Haut de France. C’est un projet qui nécessite une grande collaboration et quelques moyens financiers :

– Mise en place d’une communication autour du projet.
– Mise en place d’ateliers, afin d’accompagner, de motiver, d’expliquer, de vous donner toute la confiance et l’énergie nécessaire. Cela peut se faire en classe, à l’hôpital, dans des lieux culturels, dans un parc, pendant un évènement tel un mariage.
– Mise en place d’un guide : format possible, matériaux utilisés, support, informations nécessaires
– Mise en place du site : base de données, développement, hébergement + identité graphique de celui-ci.
– Collecter – vérifier et diffuser les dessins sur le site
– Cela peut-être aussi une exposition In Situ.


Peut-on commencer immédiatement ?

Oui ! N’hésitez pas à partager et parler du projet, à remonter vos questionnements et vos idées. C’est un projet collaboratif ou tout le monde peut-être impliqué. Si vous connaissez également des personnes motivées pour participer au projet, n’hésitez pas à me contacter. Le projet doit encore murir et toutes idées sont les bienvenues…


Comment ce projet est-il né ?

Ce projet m’est venu en grande partie d’une candidature que j’ai effectué pour un CLEA de la communauté des Flandre Lys autour du trait.  Je ne connaissais pas ce genre d’appel à candidatures, mais cela m’a donné confiance et permise de voir en plus grand, dans l’optique de partager et transmettre et je me suis totalement reconnue dans leurs envies ! Accompagnant les entreprises et particuliers dans leurs supports de  communication visuelle, c’est un projet idéal mêlant ma passion, ma sensibilité, mon envie de partage et mes connaissances en communication.

Présentation réalisée sous Prezi