Autres univers artistiques

Résine, terre, récupération
& post apocalyptique
Création de 4 tableaux pour une exposition collective en 2018 – 6 artistes – accueillie dans différents lieux lillois.

Autres univers artistiques

Résine, terre, récupération
& post apocalyptique
Création de 4 tableaux pour une exposition collective en 2018 – 6 artistes – accueillie dans différents lieux lillois.
J’étais devant un petit défi,
créer sur le thème Post Apocalyptique.

Parmi les artistes, l’un travaillait les portraits au pastel sec à la façon des zombis de la série Wallking dead, un autre peignait des paysages sombres et désertiques à l’huile, une illustratrice partait sur la solitude de l’homme, une autre sur des cartes à jouer diabolique, un photographe autour d’une pièce de théâtre “Neant” qui aborde l’après effondrement.  Et moi, d’un naturel optimiste, j’ai eu envi de transmettre une atmosphère, la nature qui reprend le dessus. C’est une série de 4 tableaux 25*25cm où j’explore les formes de constructions humaines (utilisation de terre, de papier recyclé, de cadre recyclé, de tissu, vis, grillage, des formes angulaires) sur lesquelles de formes végétales grandissent à chaque nouvelle couche de résine époxy, pendant près de 20h pour chaque tableau. Il faut compter environ 6/7 couches de résine apportant cette profondeur qui me tient à coeur.

Matériaux et techniques :
Terre, cordelette, peinture acrylique, feutre acrylique, résine époxy, cadre en bois/tissu/vis/grillage

Tableau Post-apocalyptique
Tableau Post-apocalyptique
Tableau Post-apocalyptique
Tableau Post-apocalyptique
Tableau Post-apocalyptique
Tableau Post-apocalyptique
Tableau Post-apocalyptique
Tableau Post-apocalyptique
Tableau Post-apocalyptique

D'autres univers artistique

PorteArbre
Peinture & grand support

Changer de support, c’est assez jubilatoire. Trouver une porte dans la rue et lui donner une seconde vie. Peindre sur une grande toile…

Insta_Motif_Femme
Forme, motif & tissus

Quand l’outil numérique prolonge les productions plastiques.
C’est à partir de la série “Mouvement Naïf” que j’ai eu envie d’accentuer l’impression de motif, dupliquer ainsi en miroir à l’infini.