« ​​​Le dragon protecteur »

La toute première porte que j’ai peinte. Elle était posée devant ma résidence. Le papier cloquait dessus. J’étais inspirée par la verticalité, j’ai alors pensé au dragon, souvenir du film d’animation « L’histoire sans fin ». Puis l’image de légèreté entre eau et air, avec une gravité inversée et le corps d’une femme s’élevant vers le ciel.

Technique : peinture et feutre acrylique sur porte en bois.