« Mouvement Naïf »

Lâchez prise, prenez du temps pour ressentir votre corps, le soleil sur votre peau, votre humeur, le mouvement, la musique. Choisissez des couleurs qui vous plaisent spontanément et laissez votre main, votre bras, votre corps peindre.

Puis de nouveau, déposez une seconde couche de peinture dans laquelle prendre plaisir à gratter et redécouvrir certaines couleurs. La toile est constamment tournée : pas de haut ou de bas, ni de gauche ou de droite, livre de sens. Permettez ensuite à votre imaginaire de vous surprendre et trouver des formes naïves, de retrouver un regard enfantin, à accentuer, à compléter, à prolonger.

Un témoignage sensible de l’instant, de soi et d’un lieu. Le plaisir des formes et de la matière. Voilà comment je prends un grand plaisir à construire ces peintures nommées “Mouvement Naïf”.

Résolument enthousiaste et passionnée, j’aime beaucoup exposer ces créations, le dialogue est facilement ouvert et évoque régulièrement des souvenirs de voyage, des émotions. C’est en souhaitant partager cette démarche artistique que sont nés les dialogues graphiques.