• Cercle de Réalité

    L’illustration « Cercle de Réalité », est une illustration à l’encre de chine créée en novembre 2015 sur Lille. Nous pouvons observer deux grandes cercles principales pleins de vie, de motifs. Au croisement de ces deux entités naît un arbre, tel un arbre généalogique. Une façon de représenté que deux personnes riches de leurs expérience et personnalités fusionnent en une petite partie donnant lieu à des projets de vie, et continu également à créer du lien tout autour.

    L’illustration « Cercle de Réalité », est une illustration à l’encre de chine créée en novembre 2015 sur Lille. Nous pouvons observer deux grandes cercles principales pleins de vie, de motifs. Au croisement de ces deux entités naît un arbre, tel un arbre généalogique. Une façon de représenté que deux personnes riches de leurs expérience et personnalités fusionnent en une petite partie donnant lieu à des projets de vie, et continu également à créer du lien tout autour.

    La technique : encre de chine

    Matériaux : Cadre en bois

    Dimension : 23 cm x 32 cm

  • L’homme hippocampe

    L’homme hyppocampe, c’était l’envie de dessiner ce cheval de mer majestueux, et d’évoquer l’amour, la passion, la poésie et les rêves.  L’illustration est réalisée à l’encre de chine. Cadre en bois.

    L’homme hyppocampe, c’était l’envie de dessiner ce cheval de mer majestueux, et d’évoquer l’amour, la passion, la poésie et les rêves.

    La technique : encre de chine

    Matériaux : Cadre en bois

  • Les Jumelles

    Les Jumelles, illustration de 2015, elle parle de notre jumellité avec ma sœur Jillian. L’une est très enracinée, adore les animaux, la nature, future maman et l’autre est très spontanée et voyage régulièrement. Qui est qui ?

    Les Jumelles, illustration de 2015, elle parle de notre jumellité avec ma sœur Jillian. L’une est très enracinée, adore les animaux, la nature, future maman et l’autre est très spontanée et voyage régulièrement. Qui est qui ?

    La technique : encre de chine

    Matériaux : Cadre en bois

     

     

  • L’Homme

    L’illustration « L’homme » est un portrait d’une personne qui est un livre ouvert, d’une grande diversité de sujet de conversation mais également digitale et connectée. Le dessin à débuté par l’esquisse du visage de face et de profil puis l’ajout de mouvement et de tissage végétale. Le tableau mesure 19 cm sur 29.7 cm. Cadre en bois.

    L’illustration « L’homme » est un portrait d’une personne qui est un livre ouvert, d’une grande diversité de sujet de conversation mais également digitale et connectée. Le dessin à débuté par l’esquisse du visage de face et de profil puis l’ajout de mouvement et de tissage végétale

    La technique : encre de chine

    Matériaux : Cadre en bois

    Dimensions : 19 cm x 29.7 cm

     

     

  • La présence de l’Ange

    L’Illustration « La présence de l’Ange » est une des premières illustrations réalisée en 2015. J’ai souhaité reprendre les symbole de l’amour, la rose, l’ange, le coeur, tout en jouant sur le plein et le vide, et en utilisant des formes végétales. Réalisée à l’encre de chine, et relevé par de petites touches toniques dorée. La dimension est de 23cm x 32cm. Cadre en bois.

    L’Illustration « La présence de l’Ange » est une des premières illustrations réalisée en 2015. J’ai souhaité reprendre les symbole de l’amour, la rose, l’ange, le coeur, tout en jouant sur le plein et le vide, et en utilisant des formes végétales. Réalisée à l’encre de chine, et relevé par de petites touches toniques dorée.

    La technique : encre de chine

    Matériaux : Cadre en bois

    Dimensions : 23 cm x 32 cm

  • Empreinte de Main

    L’Illustration « Empreinte de Main » est née suite à une page blanche, un instant où j’avais envie de dessiner mais rien ne venait. Puis J’ai soudainement eu l’envie de tracer le contour de ma main, comme dans l’enfance. Ce qui m’a servie ensuite pour tisser des formes végétales. Serez-vous retrouver le tracé de la main ? L’illustration est réalisée en décembre 2016 à l’ encre de chine. La dimension est de 31cm x 37cm. Cadre en bois.

    L’Illustration « Empreinte de Main » est née suite à une page blanche, un instant où j’avais envie de dessiner mais rien ne venait. Puis J’ai soudainement eu l’envie de tracer le contour de ma main, comme dans l’enfance. Ce qui m’a servie ensuite pour tisser des formes végétales. Serez-vous retrouver le tracé de la main ?

    La technique : encre de chine

    Matériaux : Cadre en bois

    Dimensions : 31 cm x 37 cm

     

     

     

     

  • Cercle de Réalité

    L’illustration « Cercle de Réalité », est une illustration à l’encre de chine créée en novembre 2015 sur Lille. Nous pouvons observer deux grandes cercles principales pleins de vie, de motifs. Au croisement de ces deux entités naît un arbre, tel un arbre généalogique. Une façon de représenté que deux personnes riches de leurs expérience et personnalités fusionnent en une petite partie donnant lieu à des projets de vie, et continu également à créer du lien tout autour.

    L’illustration « Cercle de Réalité », est une illustration à l’encre de chine créée en novembre 2015 sur Lille. Nous pouvons observer deux grandes cercles principales pleins de vie, de motifs. Au croisement de ces deux entités naît un arbre, tel un arbre généalogique. Une façon de représenté que deux personnes riches de leurs expérience et personnalités fusionnent en une petite partie donnant lieu à des projets de vie, et continu également à créer du lien tout autour.

    La technique : encre de chine

    Matériaux : Cadre en bois

    Dimension : 23 cm x 32 cm

  • La Femme Arbre – 2016

    L’illustration « La Femme Arbre », est une illustration à l’encre de chine créée en juin 2016 sur Lille, avec cet envie d’évasion et de forêt. L’idée poétique de naître d’un arbre et d’une attraction légère tout en étant attaché à cet arbre. La silhouette féminine est à demie suggérée entre plein et vide. La dimention : 23 cm x 32 cm. Le cadre est en bois.

    L’illustration « La Femme Arbre », est une illustration à l’encre de chine créée en juin 2016 sur Lille, avec cet envie d’évasion et de forêt. L’idée poétique de naître d’un arbre et d’une attraction légère tout en étant attaché à cet arbre. La silhouette féminine est à demie suggérée entre plein et vide.

    La technique : encre de chine

    Matériaux : Cadre en bois

    Dimention : 23 cm x 32 cm